Anatomie d'un famille français

 

Issue d’une famille pléthorique – 124 membres en ne comptant que ses grands-parents, parents, oncles, tantes, frère, sœurs, neveux et cousins germains -, la photographe Armelle Kergall s’est toujours interrogée sur l’invisible qui unit une lignée. Porter le même nom, partager les mêmes gènes suffit-il à créer un territoire commun ?

En 2005, l’artiste commence ainsi à faire le portrait de chaque membre de sa famille à la manière d’une ethnologue, à la recherche d’une vérité cachée. Au fil des rencontres, elle reconstitue son arbre généalogique, écoute, observe et tente de saisir en un cliché l’essence de son sujet. Posant dans la pièce qui les définit le mieux– une chambre, un bureau, un salon, un cabinet, une maison de famille... -, dans leurs vêtements habituels et entourés des objets qui les racontent, chacun se prête au jeu de l’investigation familiale. Armelle Kergall fait apparaître la trame d’une vie.

Son projet artistique lui permet d’entrer en contact avec ses ascendants d’une manière inédite. Du coup, ils se mettent à leur tour à lui parler d’un grand-père disparu qui faisait lui aussi des portraits de famille. Un fait inhabituel pour l’époque qui conduit la photographe à retrouver ces vieilles images. Un choc apparaît alors : cet homme qu’elle n’a jamais connu s’est amusé à mettre son entourage en scène de la même manière qu’elle. Son enquête sur l’indicible prend alors un nouveau sens. Un écho lointain. Comme si elle s’était investie d’une mission dans la continuité de celle de son aïeul...

 Fascinée par les sagas littéraires, les grandes dynasties ou les théories sur la psychogénéalogie, Armelle Kergall envisage “Anatomie d’un famille française” comme le projet d’une vie. Un projet en développement, perpétuellement enrichi de rencontres, découvertes et révélations.  Elle vit désormais à Tokyo, où elle développe d'autres projets personnels autour d'histoires familiales.

 

2015 : Anatomie d'un famille française est exposée à la Maison de la Photographie de Lille

2014 : Anatomie d'un famille française est exposée à la BnF François Mitterrand

2013 : Armelle Kergall remporte la Bourse du Talent Portait pour son travail Anatomie d'une famille française

2010 : Révélations 3, Paris. Exposition collective


2009 : Visiste Guidée ( à voir dans la partie "friends" de ce site)

Présentée lors de Guest House Gallery, la série Visite Guidée questionne la place du spectateur vis-à-vis de l'œuvre qu'il est venu admirer. Les 14 photographies accompagnées d'un audioguide ont été exposées à Paris et à Londres.

Créé par Pauline Lévêque et Marine de Bouchony, Guest House Gallery investit des lieux secrets pour des expositions éphémères  et itinérantes. Guest House Gallery encourage la production de side projects et présente le travail d'artistes émergents à un réseau international de jeunes collectionneurs.

2003-2016

Armelle Kergall travaille à Paris en tant que photographe commerciale aussi bien en natures mortes (Dalloyau, Balenciaga) qu’en portrait pour la presse ( Grazia, Marie-Claire Enfants).

2003

Diplômée « Mention très bien » en 2002 de l'Ecole Supérieure d'Arts Graphiques (ESAG). Le livre « Muses » est un travail de reportage sur neuf personnages incarnant aujourd’hui la danse, la poésie lyrique, le chant etc…

 

akergall@gmail.com